Sac de Danseuse

Il y a quelque temps, j’ai réalisé un sac pour un jeune danseur de Hip-Hop. Et bien sachez que sa sœur danse elle aussi. Elle pratique aussi le Hip-Hop et la danse classique. Sa maman m’a donc demandé de lui confectionner un sac que je me suis empressée d’offrir à la jeune demoiselle. Voici donc son joli sac de danseuse : le Boston de Sacôtin.

Choix des matières

Je voulais un look très girly, et j’ai donc opté pour ce joli coton canevas rose pâle. La toile à sac noire était parfaite pour l’accompagner. Et avec toute la mercerie et la sangle nécessaire, il n’y avait qu’à la Mercerie des Créateurs que je pouvais trouver tout ça ! Pour la doublure j’ai choisi un magnifique coton rose fuschia de mon stock, et c’est à ce moment là que les ennuis ont commencés car dans un premier temps, je n’avais pas assez de ce tissu pour faire la doublure, j’ai donc utilisé un coton fushia a pois blancs pour combler le manque.

J’ai choisi de donner de la tenue au sac en appliquant de la mousse sur résille sur l’extérieur du sac. Quelle galère ! Déjà que le sac est volumineux et qu’à coudre c’est assez fastidieux. Mais alors avec la mousse c’était vraiment très compliqué. Et quand vous faites la bêtise comme moi de vouloir changer le montage, vous vous retrouvez a souffler d’exaspération un certain nombre de fois.

Choix de réalisation

Le Boston est un sac que l’on ne peut pas monter de manière classique : c’est à dire en cousant la doublure avec l’extérieur et en laissant un trou pour retourner. C’est un modèle dont on coud tout l’extérieur puis auquel on ajoute la doublure en bâtissant à la main. C’est cette partie de couture à la main que je trouve assez fastidieuse, j’ai donc voulu changer de méthode, et bâtir les côtés doublure/extérieur ensemble avec une finition au biais. Grand mal m’en a pris. Moi qui pensais me simplifier la tâche (surtout pour la couture du zip), je me suis compliqué tout le processus en devant coudre ces deux côtés. Je ne referais pas deux fois la même erreur !

J’ai aussi ajouter deux poches plaquées a l’extérieur du sac. Je les ai utilisées pour décorer le sac d’une danseuse classique et d’une danseuse hip-hop en découpant les motifs dans du flex. Avec toutes mes mésaventures, j’ai complètement zappé de coudre une poche zippée dans la doublure du sac, alors j’ai rajouté une pochette zippée à glisser dans le sac pour ne pas perdre ses petites affaires.

Le résultat

Le résultat est quand même super joli, je suis contente de m’être entêtée et d’avoir fini ce joli sac. Et puis la destinatrice était aussi ravie qu’on peut l’être alors c’est l’essentiel.

Je vous laisse admirer le résultat, et à bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Le contenu de mon site est protégé. Merci de ne pas copier mes textes ou photos.
%d blogueurs aiment cette page :