Peluche Love Garou

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, je vous ai présenté il y a quelques jours mon test pour le nouveau patron de Peluche de O’kryn Plush : le Love Garou. Un petit loup d’amour, qui viendra vous faire de gros calins ! Aujourd’hui je voulais vous en parlez plus en détails et vous racontez un peu mon expérience avec le patron.

C’est parti pour le test !

Je suis toujours honorée de tester un nouveau patron. J’ai pas forcément un excellent niveau en couture, même si je ne suis pas non plus une débutante, mais justement ça me permet de très vite voir là où les débutantes vont buter. Et quelques fois, quand on est trop habitué à faire les choses de son côté, on ne se rend pas compte que ce qui nous paraît évident ne l’est pas du tout pour les autres !

Pour ce test ça a été un peu le cas. O’kryn a modifié quelques petites choses pour que ce soit plus clair et aujourd’hui c’est juste parfait. Les explications et l’ensemble du patron est bien plus harmonieux et on a toutes les infos nécessaires au moment où on en a besoin. Ce qui fait que ce patron est tout à fait accessible à un(e) couturièr(e) débutant(e) qui connait les fonctions de base de sa machine (point droit, point zig-zag, point d’arrêt).

Le choix des matières premières

Personnellement, j’ai essayé de jouer mon rôle jusqu’au bout et j’ai utilisé des tissus qui permettrait de se retrouver avec une joli peluche doudou dans les mains. J’ai donc choisi du minky et de la polaire.

Je suis très frileuse quand il s’agit d’en coudre. C’est vrai qu’au premier abord on se dit : « My goooood des poils partout ! aaaaah c’est extensible ! hiiii je vois pas bien les bords du tissu v_v ». Mais au fond, tous ces « désagréments » ne sont en fait que des avantages. Les poils ? Nickel, on voit pas les coutures pas droites, et les points à la main. Extensible ? Parfait, plus facile de tirer sur le tissu pour avaler les embus des arrondis. On voit pas les bords ? Bon OK, là c’est pas forcément easy, mais pour les parties où c’est le plus important (les appliqués) il suffit d’un peu d’entoilage, et hop, ça devient plus facile. Je n’en ai pas utilisé pour le ventre, et on voit d’ailleurs que ma couture a un peu détendu le tissu. Pour le prochain, j’en utiliserai !

Concernant le visage, j’ai utilisé des feutres textiles de la marque Edding que j’avais dans mon stock. Au final le rendu est sympa mais il faut faire attention aux superpositions de couleur. J’ai rempli les yeux avant de faire le contour, et j’aurais peut être du fixer la couleur au fer avant de rajouter le noir parce que celui-ci a légèrement bavé. J’adore le résultat, ça fait une sorte de dégradé dans le contour de l’œil qui le rend encore plus réaliste.

Le résultat

Je vais être honnête, j’ai un peu essuyé quelques plâtres pour réussir à terminer ma peluche… Elle a même faillie ne jamais voir le jour ! Mais comme je vous l’ai dit, tous les petits soucis de confection ont été corrigés dans le patron final. La seule chose qui me chagrine un peu c’est le fait que les bras de ma petite louve sont légèrement décalés.

En définitive, tout ça ne se voit pas tellement, et ma meilleure récompense c’est la réaction de mon fils quand une fois finie, je lui ai donné la jolie peluche : « Maman c’est trop cool quand tu fais des peluches ».

Je vous laisse avec les photos, Bises !

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Le contenu de mon site est protégé. Merci de ne pas copier mes textes ou photos.
%d blogueurs aiment cette page :