Mes Complices

Hello !

Je crois que c’est plus un secret, je suis complètement accro aux patrons de Véro (Sacôtin), en plus elle m’a fait l’insigne honneur de devenir modératrice du groupe des addicts sur Facebook, donc si ça c’est pas une preuve, je sais pas ce qu’il vous faut ! Du coup, forcément, dès qu’elle a sorti le nouveau modèle il y a quelques jours, il fallait absolument que je le réalise ! Ce petit nouveau est un patron de compagnon nommé le Complice. Et il porte bien son nom tellement il est l’allié de notre quotidien. Plein de poches, la possibilité de loger 12 cartes (voir plus, vu que personnellement j’en met plusieurs par emplacement), votre monnaie, votre chéquier, vos papiers d’identité… Bref, il est juste parfait ! Après comme d’habitude (mais est-il nécessaire de le préciser ?), les patrons de Véro sont d’une clarté inouï ! Impossible de se tromper si on prend le temps de bien lire !

Après un premier test, pour bien appréhender le patron, je me suis lancée dans la réalisation de deux autres modèles : Un pour moi (parce que charité bien ordonné commence par soi-même) et un pour ma première fan, ma super cops Ingrid. Ingrid a choisi elle-même les tissus, et m’a tout fait envoyé à la maison ! J’ai donc reçu des colis très girly de La Mercerie des Créateurs et de La Rabichette, avec un peu de rose, soupoudré de rose, dans un peu de rose ! J’ai quand même pris un tout petit coupon de mon stock (2€ en solde à cultura) pour atténuer l’effet « trop de motif ». Je ne conseille pas du tout de réaliser ce modèle en simili. Déjà la piqûre d’assemblage a été compliquée (ma machine sautait des points… et pourtant c’est une bonne machine), mais alors la surpiqûre a été une corvée ! L’avantage de prendre du fil ton sur ton c’est que rien de tout ça ne se remarque, et le résultat final reste joli.

Voici quelques photos de son oeuvre :

 

Pour le mien c’était un peu différent. Il faut savoir que depuis que je connais Sacôtin, je suis fan (mais alors incontestée) des réalisations de Nanou. Elle réalise des créations à tomber le plus souvent à partir de jean de recup. Forcément, à force de voir ses créations, on se dit qu’on aurait bien envie d’essayer aussi. Alors j’ai essayé. Je pense pas que je lui arrive à la cheville, mais je suis assez fière de moi.

Voici le short que j’ai utilisé comme base :

Ce short qui date de ma période « youpi j’ai perdu 40 kilos ! vas-y je peux mettre ce que je veux ! » qui n’aura duré que très peu de temps vu que les 40 kilos ont décidé de vite se réinstaller ! J’ai donc utilisé la partie poche arrière pour la mettre sur le rabat de ce superbe portefeuille. Je m’attendais à plus de difficulté, mais au final ça s’est bien passé. Bon par contre le short n’avait pas assez de tissus pour que je fasse le reste du corps avec. Donc j’ai mixé avec un coton bleu marine à pois blancs que je trouve parfait pour l’occasion.

La doublure intérieure, est faite d’un coton bleu marine uni, et d’un super motif japonais, offert par Ingrid lors de sa commande chez La Rabichette. Je suis vraiment super contente du rendu final. J’ai décidé de ne pas faire de surpiqûre pour ne pas gâcher ce joli rabat, et j’ai fermé l’ouverture avec des points invisibles. Ça me plait énormément comme ça. Et d’ailleurs je le conseille à tous ceux qui voudraient faire le portefeuille, ça évite des sueurs froides, et de potentiellement se retrouver avec une surpiqûre qui n’est pas nette si on a pas une bonne machine qui pourra encaisser les épaisseurs.

Je vous laisse avec quelques photos.

 

P.S. : Il se pourrait que dans les prochains jours, j’organise un petit concours pour faire gagner un Complice. Suivez ma page Facebook pour plus d’informations !

6 comments

  1. Estelle says:

    J’adore les modèles que tu as fait !
    Je fais le mien demain et je vais t’écouter sans faire de surpiqûre

  2. EstelleS says:

    J’adore ton article et les modèles que tu as fait
    Demain je me lance et je ferai comme toi sans surpiqûre

    • Cyrielle says:

      Salut ! Merci pour tes compliments (désolée mon blog ne prévient pas que les commentaires sont en attente de validation 😀 )

      Si tu fais ton complice sans la surpiqûre finale, je te conseille de faire quand même une surpiqûre à 1,5cm sur le porte carte situé dans le rabat avant l’assemblage final. Ça permettra à tes cartes de ne pas glisser lors de l’utilisation !

      bonne couture, et n’hésite pas à me montrer ton résultat 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.